Avis de vacance N° e125/2015
Représentant(e) spécial(e) du Secrétaire Général pour les questions relatives aux Roms (Grade A5)
Direction Générale de la Démocratie (DG II)


Date de clôture: mardi 1 décembre 2015
Lieu : Strasbourg

Mission

CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE

Sous l’autorité du Secrétaire Général et la supervision directe du Directeur de cabinet du Secrétaire Général, le/la titulaire de la fonction guide les orientations stratégiques et assure le leadership des actions du Conseil de l’Europe visant à promouvoir l’inclusion des Roms et des Gens du voyage*, donne des conseils sur la stratégie relative à l’inclusion des Roms et des Gens du voyage reposant sur les priorités et les modalités fixées dans la « Déclaration de Strasbourg sur les Roms » (2010) et fait progresser cette stratégie, et veille à la gestion efficiente des activités de l’Equipe d’appui du Représentant spécial du Secrétaire Général (RSSG).



*Les termes « Roms et Gens du voyage » utilisés au Conseil de l’Europe englobent la grande diversité des groupes concernés par les travaux du Conseil de l’Europe dans ce domaine : d’une part, a) les Roms, les Sintés/Manouches, les Calés/Gitans, les Kaalés, les Romanichels, les Béash/Rudars ; b) les Egyptiens des Balkans (Egyptiens et Ashkali) ; c) les branches orientales (Doms, Loms et Abdal) ; d’autre part, les groupes tels que les Travellers, les Yéniches et les personnes que l’on désigne par le terme administratif de « Gens du voyage » ainsi que celles qui s’auto-identifient comme Tsiganes.

 

Activités clés

Le/la titulaire du poste assure principalement les tâches suivantes :

          garantit et coordonne la mise en œuvre des actions pertinentes du Conseil de l’Europe ;

          établit et entretient des contacts avec ses homologues au sein d’autorités nationales, d’organisations internationales, de partenaires de la société civile et d’autres organes et institutions pertinents ; veille à la complémentarité des travaux du Conseil de l’Europe avec ceux de ces partenaires ;

          développe des alliances et des réseaux avec les communautés roms et de Gens du voyage en Europe ;

          garantit une approche transversale au sein du Secrétariat, avec le concours actif d’agents des secteurs concernés du Conseil de l’Europe ;

          assure le leadership et la direction du personnel de son Equipe et s’acquitte des tâches managériales correspondantes ;

          promeut les valeurs du Conseil de l’Europe en interne et en externe.

 

Veuillez noter que le/la titulaire pourra être amené/e à s’acquitter d'autres tâches qui ne sont pas mentionnées dans l’avis de vacance.

Critères d’éligibilité

Seuls les candidats qui remplissent le mieux les critères suivants seront retenus pour la présélection.

 

Qualifications

Etre titulaire d’un diplôme ou d’une qualification de l’enseignement supérieur. Exceptionnellement, le diplôme peut être remplacé par une expérience professionnelle d’un niveau équivalent.

 

Expérience

          Vaste expérience dans le domaine de l’inclusion des Roms et des Gens du voyage ; expérience internationale pertinente ;

          Expérience de la gestion des ressources humaines et financières.

Exigences linguistiques

          Très bonne connaissance de l’une des langues officielles (anglais ou français) et connaissance de l’autre.

          Connaissance d’autres langues européennes souhaitable, en particulier du romani.

Nationalité :

          Nationalité de l’un des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe. 

Age

          Moins de 65 ans à la date de clôture de l’avis de vacance.

Valeurs fondamentales du personnel

Les agents du Conseil de l’Europe adhèrent aux valeurs suivantes : Professionnalisme, Intégrité, Respect.

Compétences

Indispensables :  

          Expertise professionnelle et technique

-        Très bonne connaissance des questions relatives aux Roms.

          Leadership

          Vision et réflexion stratégique

          Management d’équipe(s)

          Communication

          Prise de décisions

          Capacité à bâtir des relations

          Capacité à faire preuve d’influence

 

Souhaitables :

          Orientation service

          Adaptabilité

          Créativité et innovation

          Analyse et résolution de problèmes

 

Pour plus d’informations, veuillez vous reporter au Répertoire des compétences du Conseil de l’Europe.

Informations complémentaires

Les actes de candidature, rédigés en français ou en anglais, doivent être soumis par le biais du système de candidature en ligne du Conseil de l’Europe. En vous connectant à notre site www.coe.int/jobs vous pourrez créer et soumettre votre formulaire de candidature en ligne. Les actes de candidature doivent être soumis au plus tard le  1er décembre 2015  (à minuit heure d’Europe centrale). 
 
La procédure de sélection comprend une présélection, une/des évaluation(s) et un entretien avec un jury. Les évaluations peuvent inclure une ou plusieurs des épreuves suivantes : tests d’aptitude, questionnaires de comportement, tests à caractère professionnel, exercices de mise en situation, tests linguistiques, entretiens, évaluation complète en centre d’évaluation. Au moins l’une des épreuves sera éliminatoire.
 
En fonction du nombre de candidats, la durée de l’expérience professionnelle requise pourra être allongée.
 
Les candidats ayant obtenu les meilleurs résultats lors des premières étapes de la procédure (tests, examens, etc.) seront, au terme de celle-ci, invités à passer un entretien avec un jury.
 
A l’issue du concours, les candidats ayant passé les épreuves avec succès pourront être inscrits sur une liste de réserve, par ordre de mérite. Cette liste sera valable deux ans, avec possibilité de prolongation jusqu’à quatre ans au maximum. Il convient de noter que le placement sur une liste de réserve ne donne pas aux candidats le droit à un emploi au Conseil de l’Europe. Le choix des candidats à partir d’une liste de réserve ne s’effectue pas seulement selon l’ordre de mérite mais tient compte également des exigences de la fonction à pourvoir et des qualifications des candidats. 
 
Pendant la période de validité de la liste de réserve, les candidats figurant sur la liste pourront se voir offrir un contrat à durée déterminée, avec une période probatoire statutaire de deux ans. Ce contrat pourra être renouvelé une ou plusieurs fois. 
 
L’âge obligatoire de départ à la retraite est fixé à 65 ans.
 
Des informations sur les conditions d’emploi, y compris sur les salaires, les allocations, le régime de pensions et la couverture sociale, figurent sur le site du recrutement du Conseil de l’Europe.
 
Dans le cadre de sa politique d’égalité des chances le Conseil de l’Europe tend à assurer une représentation paritaire des femmes et des hommes employé(e)s par catégorie et par grade. Conformément à cette politique, la préférence, à égalité de mérites, est donnée au/à la candidat/e du sexe sous-représenté.
 
Le Conseil de l’Europe encourage à se porter candidate toute personne ayant les qualifications exigées, sans distinction de sexe, de handicap, de situation maritale ou parentale, d’origine raciale, ethnique ou sociale, de couleur, de religion, de convictions ou d’orientation sexuelle.
 
Les personnes se réclamant des communautés roms et des Gens du voyage sont particulièrement encouragées à poser leur candidature.
 
Au cours des différentes étapes de recrutement, des mesures spécifiques peuvent être prises pour assurer l’égalité des chances des candidats handicapés.
 
L’Organisation
 
Le Conseil de l'Europe est la principale Organisation de protection des droits de l’homme,  de la démocratie et de l’Etat de droit du continent. Il a été créé en 1949 dans le but de réaliser une union plus étroite entre ses membres et compte aujourd’hui 47 Etats membres ayant tous signé la Convention européenne des droits de l'homme.
 
Le statut de l’Organisation prévoit deux organes principaux : le Comité des Ministres, composé des Ministres des Affaires étrangères des Etats membres, et l’Assemblée parlementaire, formée de délégations des parlements nationaux. Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux représente les collectivités territoriales des Etats membres. Le Commissaire aux droits de l'homme est une institution indépendante et impartiale au sein du Conseil de l'Europe chargée de promouvoir la prise de conscience et le respect des droits de l'homme dans les Etats membres.
 
La Cour européenne des droits de l'homme contrôle la mise en œuvre de la Convention dans les États membres. Les individus peuvent porter plainte pour violation des droits de l’homme devant la Cour de Strasbourg dès lors que toutes les voies de recours ont été épuisées dans l’Etat membre concerné.
 
Le Conseil de l'Europe a son siège à Strasbourg, en France et est également présent dans plus de vingt pays. Plus d’informations sur la présence extérieure du Conseil de l’Europe.
 
Procédure de recrutement externe organisée conformément à l’Article 15B du Règlement sur les Nominations